Côte d’Ivoire-Electricité: La facture du mois est trop salée après un délestage.

La facture du mois de délestage de la compagnie ivoirienne de l’électricité CIE, vient d’arriver et la note est trop salée pour une période de trouble que les consommateurs ont vécu. On peut sans risque de se tromper, que cette compagnie n’est pas là pour apporter du bien-être à ses consommateurs.

Les consommateurs se plaignent de la CIE

Certains ivoiriens surpris de la note trop salée de la dernière facture qui a presque doublée, se posent la question si ce sont eux qui doivent les frais de ce délestage causé par le manque d’eau dans les barrages. Pour une compagnie qui a connu un délestage, causant d’énormes pertes économiques, autant dans les ménages que dans les entreprises, la facture aurait été, du moins serait une facture de compassion et non élevée à ce point.

Celle qui est parvenue à dame Sonia, qui habite à Yopougon, n’est pas normale. Auparavant, elle payait 30 000 frs et la dernière arrive, elle doit payer plus de 45 000 frs. Comme elle le souligne, elle vit seule avec ses trois enfants et deux sœurs. Pour pouvoir tenir la route, elle fabrique des jus et autres dérivés pour arrondir ses fins du mois. Le mois du délestage, tout ce qu’elle a mis dans son congélateur et frigo, elle avait tout perdu. Elle ne comprend pas que sa facture passe du simple au triple.

Comme elle le dit, si la date d’expiration arrive qu’elle ne va pas payer, son courant sera suspendu, donc elle ne sait plus où donner de la tête pour payer cette facture de plus de 45 000 frs, sans compter celle de l’eau qui est en route.

Les ménages les plus faibles vont se retrouver face à un dilemme sérieux et comme, il n’y a pas de services sociaux dans les mairies pour les aider en pareilles situations, il faut qu’ils se démêlent à trouver les 45 000 frs pour payer sinon, celles qui arrivent, vont s’accumuler et ils ne pourront pas s’en sortir et c’est pareil partout.

                                                        Joël ETTIEN

           Directeur de publication : businessactuality.com   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.