Côte d’Ivoire: Pourquoi il est impérieux de se débarrasser de la haine ?

Les ivoiriens ne doivent pas se sous-estimer parce qu’ils ont connu la guerre qui a fait suivre son corollaire d’effets insupportables et qui les retiennent à ce jour. Quand on sort de ces crises, on titre les grandes leçons pour se prémunir désormais des outils humains pour raccorder les morceaux. Cependant, on a cette impression hélas que beaucoup se nourrissent encore de la haine qui les aveugle. Il ne faut surtout pas se faire habiter par ce vilain sentiment diabolique. Il faut le combattre et l’extirper du quotidien pour voir les vraies couleurs de la vie

Pour ceux qui ont compris et qui n’ont pas le choix, les réfractaires les jugent d’avoir trahi, mais trahir qui ou quoi ? Quand l’adversaire est invisible et puissant, il faut chercher à le connaître et engager avec lui, le dialogue, afin d’éviter ces morsures dramatiques.

Les ivoiriens ont mal, c’est vrai, mais bon nombre n’ont pas encore compris que celui qui détient l’épée sur leur tête, n’est que la France, ils prendront une vraie longueur d’avance. En effet, comme le disent certains observateurs, ceux qu’on voit agir sur le terrain, ne sont que la contradiction secondaire car la contradiction principale, c’est la France qui tire les ficelles.

Comment comprendre que cette France fait envahir la Côte d’Ivoire par ses enseignes commerciales, pour illuminer les ivoiriens comme si, le commerce faisait développer un pays.

Au fur et à mesure que les autres nations avancent, la France maintient les ivoiriens dans la consommation avec des produits non contrôlés qui les tuent en longueur de journée. Le taux de mortalité en Côte d’Ivoire, est trop élevé, parce que justement, la plupart des aliments importés dans ce pays, sont mortifères.Les ivoiriens ne doivent pas se figer sur les animateurs politiques qui ont failli, mais, chercher à comprendre, à lire les notices de ce qu’ils consomment, c’est là, leur fin de vie.

La haine dans leur cœur contre les autres leurs propres frères, ne trouvera pas de solution dans l’immédiat, c’est pourquoi, ils doivent se convaincre et se résoudre, à ne plus tomber dans le jeu politique, dont les manettes sont tenues par la France qui ne lâchera pour rien au monde la Côte d’Ivoire. Ils font semblant de vendre toutes leurs activités commerciales, mais rachetées par les mêmes français, bonnet blanc, blanc bonnet.

Il faut que l’ivoirien se départisse de la haine et se réconcilie avec lui-même. Ils ont fait exprès, pour instaurer ce sentiment de haine entre eux, pour justement tirer profit de leurs richesses, car un peuple uni est un peuple formé. Aller à la paix, c’est le seul chemin qui vaille la peine, sans cela, aucune alternative ne peut leur ouvrir ses bras et pendant que les autres évoluent, ils seront toujours, les critiques et les spectateurs. Quand on n’a pas le choix, on s’arrête pour prendre de la respiration.

Joël ETTIEN
                                Directeur de publication: businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.