Côte d’Ivoire : Peut-on aller vers l’émergence sans énergie fiable ?

De la disponibilité de l’énergie dépend la satisfaction de tous les besoins humains fondamentaux (l’eau, l’alimentation, la santé, l’éducation, etc). Pour tous les habitants de la planète, aussi bien dans les pays développés que dans les pays en voie de développement, sans énergie il n’y aurait pas d’eau potable, pas d’hôpitaux, pas d’école, pas de logements, pas de moyens de transports.

Coupure intempestive d’électricité

En côte d’ivoire et dans la plupart des pays de la sous région, ce sont des millions de personnes qui n’ont pas accès à l’électricité et à l’eau potable. Cette précarité énergétique a des conséquences désastreuses sur leur vie quotidienne et plus largement sur l’avenir de leur environnement. Les plus touchés sont les citoyens des quartiers populaires et de la paysannerie.

Sans électricité, les écoles et les hôpitaux ne peuvent fonctionner correctement. De même, sans moyens de transport efficaces, les malades ne peuvent quitter leur village pour se rendre dans les centres de santé et les paysans ne peuvent pas évacuer leurs productions agricoles vers les capitales régionales. Les travailleurs des zones urbaines n’ont pas d’avantage accès aux zones d’emploi, elles-mêmes handicapées par l’absence d’énergies fiables. Sans éclairage au sein du foyer, les enfants ne peuvent faire leurs devoirs le soir, et n’ont pas accès à l’utilisation d’un ordinateur.

Dans ces conditions, comment voulez-vous que la côte d’ivoire fasse partie des pays émergents sans énergie ou électricité fiable ?  Je me pose aussi la question de savoir pourquoi la côte d’ivoire exporte de l’électricité vers les pays de la sous région ouest-africaine , alors que ses propres populations sont sans éclairage et sans eau ? 

La côte d’ivoire a toujours connu des coupures d’électricité de manière intempestive depuis plusieurs décennies, c’est-à-dire sous les différents gouvernements qui se sont succédés à la tête du pays.

Mais pourquoi nos dirigeants ne gèrent-ils pas ce mal récurrent ? N’y a t il pas une surpopulation dans la ville d’Abidjan ? Pourquoi continuer d’accueillir des populations étrangères sans électricité pour tous ? 

L’Etat de côte d’ivoire doit revoir son modèle de développement, car il ne peut pas y avoir de développement équilibré et durable sans énergie fiable.

  Liade G.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.