France: Jean-Paul Oro, investi président de l’union des journalistes ivoiriens de France.

Jean-Paul Oro, investi dans ses fonctions de président de l’union de journalistes ivoiriens de France (UJIF).

Jean-Paul Oro élu président de l’UJIF

C’est dans le salon luxueux d’une des salles de l’espace la Madeleine à Noisy le Sec, banlieue proche de Paris où s’est déroulée ce samedi 8 février 2020, la cérémonie de l’investiture du bureau de l’union des journalistes ivoiriens de France.

C’est aussi en présence de certains leaders politiques ivoiriens, des artistes de renom, des responsables des associations et ONG, des opérateurs économiques que le président Jean-Paul Oro, journaliste et correspondant du quotidien : « l’intelligent d’Abidjan » en France, élu président de l’union, a prêté serment, après son investiture.

Tour à tour, les invités qui se sont succédés ont reconnu les difficultés qui engluent le travail des journalistes dans certains pays africains notamment en Côte d’Ivoire, où de nos jours, les journalistes sont emprisonnés pour l’exercice de leur fonction, pourtant reconnu comme étant le 4ème pouvoir.

Au nombre d’une soixantaine, les membres de l’UJIF ont répondu massivement à l’appel de leur bureau. Un bureau qui prend fonction pour un mandat de 3 ans, placé sous le signe du professionnalisme et du respect.

Jean-Paul Oro, très ému, a remercié tous les invités et ses confrères des médias et de la communication pour leur présence qualitative pour cette cérémonie d’investiture.

Gadji Céli, Serge Kassi, le Pr Boga Gervais ont reconnu la qualité de respect et d’amitié, surtout du professionnalisme du président Oro raison pour laquelle, ils ont tenu à marquer leur présence.

Certains artistes, François Kensi, Serge Kassi, Thésa Tobias ont relevé l’ambiance de leur plus belle voix dans des chansons, qui ont fait bouger plus d’un. Un masque Bété est sorti pour apporter la bénédiction au nouveau président élu.

Il faut noter qu’au cours de cette investiture, certains partis politiques dont le rhdp, le pdci, le fpi et la société civile, étaient présents, côte à côte. Le président Oro en a profité pour lancer un appel, à l’union pour une période électorale apaisée.

Un cocktail dinatoire a sanctionné la cérémonie.    

                                                                              Joël ETTIEN

                                                                               Envoyé spécial

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.