Côte d’Ivoire: Assoa Adou demande un « règlement de dette » au président Ouattara

Invité sur les antennes de Radio France Internationale (RFI) ce jeudi 24 décembre 20, le secrétaire général du FPI, frange de Laurent Gbagbo, Assoa Adou, a été précis sur la loi d’amnistie dont devrait bénéficier son parti et qu’il a qualifié de dette.

Assoa Adou à Alassane Ouattara

Selon le SG du FPI, frange de Laurent Gbagbo, à savoir Dr Assoa Adou, le président de la république serait « débiteur » du président Laurent Gbagbo et que le moment pour lui est venu de payer sa « dette ». Dans sa sortie médiatique de ce matin sur RFI, il affirmait ces mots: « Lorsque le FPI arrivait au pouvoir en 2000, monsieur Alassane Ouattara était sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par le président Bédié. Pour lui permettre de rentrer en Côte d’Ivoire et de participer à la vie politique nationale, le président Laurent Gbagbo a pris une loi d’amnistie. Nous pensons qu’il mérite de bénéficier de tout cela aussi. »

Par ses propos, le secrétaire général du FPI vient d’envoyer un « message-souvenir » fort au président actuel, monsieur Alassane Ouattara. Le président Ouattara aura t-il assez de fair-play pour attribuer sa faveur à cette demande du secrétaire ?

Dumisani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.