Cote d’Ivoire-Burkina Faso: Kafalo de nouveau la cible d’attaques terroristes

Un message radio gendarme en ces termes a été livré au Général : « Mes devoirs mon Général. HVRC, cette nuit, entre 00h54 et 02h00, des individus faisant usage d’armes à feu ont attaqué nos positions de Kafalo, tentant de pénétrer dans le cantonnement des FACI. Une riposte s’en est suivie.

Nouvelle attaque à Kafalo

Dans la nuit du 29/03/21, de sources sûres et concordantes, dignes de bonne foi, entre 2h et 3h du matin, des individus armés d’armes de guerre, ont attaqué la position mixte des forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) et de la gendarmerie (BDE Tehini, Cie Bouna, Escadron Bouna) à Kôlôgôbô 60 km au nord de la brigade. Bilan provisoire 1 mort MDL Koné Adama (Escadron Bouna, Mlle 84 686, disparu, MDL N’guessan ADAH2 Mle 42 992.

Bilan provisoire : 2 terroristes abattus, 2 AK, saisis, 2 radios E/R saisies, 1 militaire blessé léger, RAS côté gendarme et 1 tué, MDL Koné Adama.

 Encore une attaque terroriste à la frontière Burkina-Côte d’Ivoire, qu’est-ce qui fait courir ces terroristes et pourquoi autant d’appétits en direction de la Côte d’Ivoire ? Outrés par ces agissements, où on déplore toujours des pertes en vies humaines, est-ce que les ivoiriens ne vont-ils pas se fâcher pour des prises de décisions sécuritaires, un jour ?

Pourquoi les forces armées et les gendarmes ivoiriens ne ferment pas les yeux à la frontière de son voisin le Burkina Faso, à Kafalo ? En principe pour ce qui revêt de similitudes entre les deux pays, des terroristes ne peuvent pas vouloir annexer la Côte d’Ivoire et pourtant, il ne passe pas de nuits sans attaques pour vouloir pénétrer militairement par le nord pour assaillir les ivoiriens.

Cette nuit, il y a eu une énième attaque qui a fait encore des morts côté Burkina et côté ivoirien. On en déplore 4 dont 2 chez les assaillants et 2 côté ivoirien et des ratissages sont en cours. Les pompes funèbres côté ivoirien, sont en route pour prendre les corps des militaires ivoiriens.

Il faut sécuriser la zone de Kafalo

La Côte d’Ivoire qui est voisine du Burkina Faso, a plus de ressortissants burkinabé sur son sol que tous les pays voisins de ce pays hospitalier. Alors pourquoi, se servir de ces assaillants pour encore déstabiliser ce pays qui n’arrive pas à faire cicatriser ses plaies produites par les guerres ?

Le Burkina Faso pour rappel avait servi de base arrière pour attaquer le régime du président Gbagbo Laurent en 2002 et depuis cette période, les deux pays en dépit de tous les efforts entrepris, ne se retrouvent pas. Certains assaillants pensent qu’il faut absolument déstabiliser la Côte d’Ivoire, pour étendre l’hégémonie terroriste, comme tenu de la situation stratégique de ce pays phare de la sous-région.

A chaque attaque, il y a mort d’hommes et ce sont les militaires ivoiriens qui en paient le lourd tribut, que veulent donc ces assaillants et qui sont derrière eux ?

La France et les USA qui cherchent à traquer les terroristes, qu’est-ce qu’ils attendent pour prêter mains fortes aux ivoiriens ? Il faut combien de militaires et de civils ivoiriens tués pour qu’ils prennent conscience de la gravité de la situation entre la Côte d’Ivoire et son voisin le Burkina Faso ?

                                                    Joël ETTIEN

            Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.