Côte d’Ivoire: Que se passe t-il au PDCI RDA ?

Qui du PDCI RDA a tenté d’aller voir le président Bédié pour lui dire qu’il veut prendre sa place et que ce dernier lui aurait claqué la porte ? Qui parmi les cadres du PDCI RDA a tenté de mobiliser, sillonner le pays profond pour aller à la rencontre des militants déboussolés et que le président Bédié lui aurait crié dessus ?

Qui aurait manqué de respect au président Bédié ?

Le secrétaire exécutif n’étant plus là, qui peut avoir ce courage d’aller au secours du vieux Bédié ? Le parti survivra-t-il quand il ne sera plus là ? Maintenant que les clameurs se sont tues, pourquoi, les cadres de ce parti, ne prennent-ils leurs responsabilités pendant qu’il est encore temps ?

Pourquoi évoquer la succession du président Bédié, poserait une trahison ? Le PDCI RDA est un parti politique hors pair vraiment, tout s’écroule autour d’eux et tous regardent ailleurs. Si le parti a existé après la mort de son fondateur, c’est parce qu’il avait désigné son successeur avant sa mort, qu’est-ce que le président Bédié attend pour faire pareil ? Va-t-il laisser le parti, en l’état sans procéder à des réglages ?

Le parti est essoufflé et il lui faut de l’oxygène. Il lui faut du sans neuf, sinon c’est sa disparition, ne pas le dire, serait pour ma part, une lâcheté, mais en même temps, je ne fais pas partie des décideurs et pourtant, il est temps de faire, un bilan et passer la main.

On annonce le nom de M. Jean-Louis Billon, est-ce qu’il est connu de la base ? On parle aussi, du député KKP de Yamoussoukro, est-il aussi connu aussi de la base ? Nous voilà en face des interrogations et si le président Bédié procède mal, il achève le parti agonisant et tel qu’il a mis la barre, s’il ne prend pas les reines en mains, personne ne le fera. Il est à son terminus.

Maintenant que tout le monde a reconnu la défaite ce qui aurait été fait depuis pour qu’on avance, vient d’être reconnu à l’instant. Il n’est jamais tard dans la vie d’une nation. Le PDCI RDA a perdu trop de crédit, il faut l’en sortir et faire sa toilette.

Si rien n’est fait, il va perdre tous ses bastions historiques et il sera mis en minorité, ce parti vieux de plus de 80 ans ? Il faut que le président Bédié relâche le poids du parti et se mette à consulter sa jeunesse dynamique, pour procéder à la remise du témoin, s’il aime véritablement ce parti légué par le président Houphouët qui le regarde et dont les deux se retrouveront tôt ou tard, en d’autres lieux, à moins qu’il ne croit pas qu’après la mort, il y a une autre vie.

Quand on n’a plus rien à proposer, on reconnaît ses limites et on passe à autre chose, c’est le cas du PDCI RDA, qui est fascinant mais dont le président Bédié fait languir, pourtant, il est vaincu. Les cadres veulent aller aux autres élections pour ne pas laisser la place au RHDP et ils ont raison, là aussi, il faut qu’il fasse les bons choix, le bon casting sinon, beaucoup iront en candidature indépendante et ça fera saigner, le parti encore qu’il ne reste plus assez de temps et il y a peu de places. Bon, j’ai fini de pleurer, je passe à autre chose.

                                                       Joël ETTIEN                  

Directeur de publication : businessactuality.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.